En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...

Editorial

Bienvenu sur le site dédié à la protection des ressources marines.

Ce site  s'investit largement dans la protection du monde marin et sera géré par JC. BONIFACE pour la partie technique (Back-office).

Les informations que vous trouverez sur ce site pourront provenir de toutes les sources possibles, y compris des lecteurs qui ne manqueront pas de nous communiquer les rumeurs et bruits divers concernant la mer, leurs observations et leurs impressions sur le sujet qui nous préoccupe tous: l'effondrement des populations de poissons côtiers suite à la surpêche.

Les photos ou les vidéos seront acceptées si vous avez capté un événement digne d'apporter une information utile pour la défense de la mer, ou la dénonciation de pratiques condamnables.

Au fur et à mesure que nous disposerons de liens vers des sites "amis" ou qui fournissent de l'information pertinente, ils seront disposés dans le menu correspondant et diffusés par une newsletter périodique.

Bonne lecture à tous et merci de votre contribution à la cause que nous défendons tous: la mer et les populations de poissons que nous voudrions laisser à nos enfants. 

N'oubliez pas de vous inscrire au site et à la newsletter pour accéder aux informations importantes que nous diffuserons.

Nous vous en remercions

Le webmaster

Lire la suite Lire la suite

Bienvenu sur le site dédié à la protection des ressources marines.

Ce site  s'investit largement dans la protection du monde marin et sera géré par JC. BONIFACE pour la partie technique (Back-office).

Les informations que vous trouverez sur ce site pourront provenir de toutes les sources possibles, y compris des lecteurs qui ne manqueront pas de nous communiquer les rumeurs et bruits divers concernant la mer, leurs observations et leurs impressions sur le sujet qui nous préoccupe tous: l'effondrement des populations de poissons côtiers suite à la surpêche.

Les photos ou les vidéos seront acceptées si vous avez capté un événement digne d'apporter une information utile pour la défense de la mer, ou la dénonciation de pratiques condamnables.

Au fur et à mesure que nous disposerons de liens vers des sites "amis" ou qui fournissent de l'information pertinente, ils seront disposés dans le menu correspondant et diffusés par une newsletter périodique.

Bonne lecture à tous et merci de votre contribution à la cause que nous défendons tous: la mer et les populations de poissons que nous voudrions laisser à nos enfants. 

N'oubliez pas de vous inscrire au site et à la newsletter pour accéder aux informations importantes que nous diffuserons.

Nous vous en remercions

Le webmaster

Fermer Fermer

Nouvelles

GAG?

Non ce n'est pas une blague! Vous pourrez lire sur la page MENU DE SAISON : Que mange t-on en février? du site du ministère de l'agriculture et de l'alimentation ceci:

"Les produits de la mer

Le bar est l'un des poissons préférés des Français. Il vit dans les rochers et se déguste aussi bien au four, en papillote qu'à la vapeur ou en brochette. Les écailles du poisson doivent être brillantes, signe de fraîcheur."

lire ICI

Même au ministère de l'agriculture et de l'alimentation on a oublié que LA MER et LA PECHE  entraient dans les compétences (façon de parler) de M TRAVERT. Et surtout, on a oublié de dire à l'auteur de cet article que le bar en période de frai n'était pas au sommum de la qualité!

Quant à la pêche du bar pendant la période de frai, , ça fait 16 ans ans que les ministres successifs ont répondu aux question écrites posées à l'Assemblée Nationale, qu'il n'y avait pas de problème et que tout était de la faute de la pêche de loisir! ça continue! 

Faut-il encore conserver ce ministre autiste même pas capable d'adopter une position intelligente à propos de la ressource marine et qui, comme tous ses prédécesseurs depuis 2002  sacrifie toute la pêche et la ressource du bar au bénéfice des grands armements de chalutiers pélagiques responsable de l'effondrement de la ressource dans le Golfe de Gascogne?

Peut-être a-t-il de la famille dans ce business?

Le webmaster

 

Lire la suite Lire la suite

GAG?

Non ce n'est pas une blague! Vous pourrez lire sur la page MENU DE SAISON : Que mange t-on en février? du site du ministère de l'agriculture et de l'alimentation ceci:

"Les produits de la mer

Le bar est l'un des poissons préférés des Français. Il vit dans les rochers et se déguste aussi bien au four, en papillote qu'à la vapeur ou en brochette. Les écailles du poisson doivent être brillantes, signe de fraîcheur."

lire ICI

Même au ministère de l'agriculture et de l'alimentation on a oublié que LA MER et LA PECHE  entraient dans les compétences (façon de parler) de M TRAVERT. Et surtout, on a oublié de dire à l'auteur de cet article que le bar en période de frai n'était pas au sommum de la qualité!

Quant à la pêche du bar pendant la période de frai, , ça fait 16 ans ans que les ministres successifs ont répondu aux question écrites posées à l'Assemblée Nationale, qu'il n'y avait pas de problème et que tout était de la faute de la pêche de loisir! ça continue! 

Faut-il encore conserver ce ministre autiste même pas capable d'adopter une position intelligente à propos de la ressource marine et qui, comme tous ses prédécesseurs depuis 2002  sacrifie toute la pêche et la ressource du bar au bénéfice des grands armements de chalutiers pélagiques responsable de l'effondrement de la ressource dans le Golfe de Gascogne?

Peut-être a-t-il de la famille dans ce business?

Le webmaster

 

Fermer Fermer


C'est dans l'article publié le 23 janvier 2018 sur le site de la plateforme de la petite pêche artisanale française que les artisans pêcheurs des métiers de l'hameçon se révoltent contre l'inertie de l'Union Européenne concernant la pêche au bar en 2018 .

Ils dénoncent les abus des flottilles de pêcheurs qui continuent à piller la ressource en plein période de frai, continuant à mettre en danger l'espèce. L'auteur cite nommément  l’Armement lorientais APAK, posédant 5 chalutiers pélagiques de 17 à 22 mètres qui se "gavent" littéralement dans les frayères alors que cette pratique est interdite partout en Europe!

Comme nous, les petits pêcheurs crient: DE QUI SE MOQUENT T'ON ????

Lire l'article ICI et visitez le site de ces artisans pêcheur dont l'avenir, très lié à la ressource du Bar, est menacé à court terme!

Nous défendons totalement cette forme de pêche durable que nous avons côtoyée pendant de nombreuses années dans l'estuaire de la Gironde et qui a aujourd'hui disparu à cause de la disparition du bar pêché sans retenu avec les filets dérivants. 

Lire la suite Lire la suite

C'est dans l'article publié le 23 janvier 2018 sur le site de la plateforme de la petite pêche artisanale française que les artisans pêcheurs des métiers de l'hameçon se révoltent contre l'inertie de l'Union Européenne concernant la pêche au bar en 2018 .

Ils dénoncent les abus des flottilles de pêcheurs qui continuent à piller la ressource en plein période de frai, continuant à mettre en danger l'espèce. L'auteur cite nommément  l’Armement lorientais APAK, posédant 5 chalutiers pélagiques de 17 à 22 mètres qui se "gavent" littéralement dans les frayères alors que cette pratique est interdite partout en Europe!

Comme nous, les petits pêcheurs crient: DE QUI SE MOQUENT T'ON ????

Lire l'article ICI et visitez le site de ces artisans pêcheur dont l'avenir, très lié à la ressource du Bar, est menacé à court terme!

Nous défendons totalement cette forme de pêche durable que nous avons côtoyée pendant de nombreuses années dans l'estuaire de la Gironde et qui a aujourd'hui disparu à cause de la disparition du bar pêché sans retenu avec les filets dérivants. 

Fermer Fermer


Encore du bar sauvage à a vente - le 01/02/2018 15:13 par webmaster

bar-de-ligne-1-600.jpg

Encore du bar sauvage à la vente! en pleine saison de reproduction

Les prix en baisse en raison des débarquement importants et de l'abandon des achats par certaines enseignes, encouragent d'autres à faire de bonnes affaires!

C'est ainsi que l'on peut trouver du BAR SAUVAGE (au 1 ier février 2018) chez:

INTERMARCHE (celui de Castelnau de Médoc en particulier)

AUCHAN LAC (qui prétend se limiter au bar de ligne et aussi être le premier à avoir banni le bar de chalut) où l'on pouvait voir de grosses femelles de plus de 3 kg , taille devenue très rare, donc à protéger, ce sont des génitrices importantes pour l'espèce) pêchées à St Jean de Luz !(voir photo)

La POISSONNERIE du centre ville de Castelnau.

On ne peut donc qu'encourager les consommateurs à éviter ces commerçants ou ces enseignes qui ne respectent rien et encouagent l'exploitation de la ressource d'une espèce largement surpêchée

Merci de nous signaler tous ces débordement qui choquent le public en nous écrivant ici

Le webmaster

Lire la suite Lire la suite

bar-de-ligne-1-600.jpg

Encore du bar sauvage à la vente! en pleine saison de reproduction

Les prix en baisse en raison des débarquement importants et de l'abandon des achats par certaines enseignes, encouragent d'autres à faire de bonnes affaires!

C'est ainsi que l'on peut trouver du BAR SAUVAGE (au 1 ier février 2018) chez:

INTERMARCHE (celui de Castelnau de Médoc en particulier)

AUCHAN LAC (qui prétend se limiter au bar de ligne et aussi être le premier à avoir banni le bar de chalut) où l'on pouvait voir de grosses femelles de plus de 3 kg , taille devenue très rare, donc à protéger, ce sont des génitrices importantes pour l'espèce) pêchées à St Jean de Luz !(voir photo)

La POISSONNERIE du centre ville de Castelnau.

On ne peut donc qu'encourager les consommateurs à éviter ces commerçants ou ces enseignes qui ne respectent rien et encouagent l'exploitation de la ressource d'une espèce largement surpêchée

Merci de nous signaler tous ces débordement qui choquent le public en nous écrivant ici

Le webmaster

Fermer Fermer


Elle vient de paraître et vous pourrez la lire ICI

Il s'agir de la synthèse des avis recueillis par l'administration des affaires maritimes concernant l'arrêté portent sur la dérogation autorisant le chalutage dans la zone des 3 milles!

Effarant de déni, de non sens et de malhonnêteté!

Lire notre petite analyse ICI

Le webmaster

Lire la suite Lire la suite

Elle vient de paraître et vous pourrez la lire ICI

Il s'agir de la synthèse des avis recueillis par l'administration des affaires maritimes concernant l'arrêté portent sur la dérogation autorisant le chalutage dans la zone des 3 milles!

Effarant de déni, de non sens et de malhonnêteté!

Lire notre petite analyse ICI

Le webmaster

Fermer Fermer


La révolte gronde - le 25/01/2018 19:29 par JC

Oui la révolte gronde du côté de la Bretagne et de la manche.Face à la décision stupide et totalement inégalitaire, ça ne fait que commencer.

voir ICI

Lire la suite Lire la suite

Oui la révolte gronde du côté de la Bretagne et de la manche.Face à la décision stupide et totalement inégalitaire, ça ne fait que commencer.

voir ICI

Fermer Fermer


Inscription


Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>

Lettre d'information

Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Recopier le code :
1 Abonné

Mentions légales

Ce site sauvonslamer.com a été crée pour défendre les idées d'une pêche durable et d'une législation adaptée qui prend en compte l'état de la ressource et dont le rôle est de la défendre contre tous les abus.  La publication des articles, et nouvelles ainsi que la création et  la maintenance du site sont assurées par .

Jean Claude BONIFACE, 25 Chemin de la croix de Cujac, 33480 CASTELNAU DE MEDOC

Tel: (33) 5 56 58 11 51      mobile: (33)6 88 59 17 37

Aucune donnée personnelle n'est collectée par ce site

Lire la suite Lire la suite

Ce site sauvonslamer.com a été crée pour défendre les idées d'une pêche durable et d'une législation adaptée qui prend en compte l'état de la ressource et dont le rôle est de la défendre contre tous les abus.  La publication des articles, et nouvelles ainsi que la création et  la maintenance du site sont assurées par .

Jean Claude BONIFACE, 25 Chemin de la croix de Cujac, 33480 CASTELNAU DE MEDOC

Tel: (33) 5 56 58 11 51      mobile: (33)6 88 59 17 37

Aucune donnée personnelle n'est collectée par ce site

Fermer Fermer