En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
Vous êtes ici :  Accueil
 
    Imprimer la page...
 

Les 5 dernières nouvelles

Boycotte du bar entre janvier et fin mars - le 02/01/2021 23:47 par JC

NE PAS OUBLIER :

Janvier, février et mars sont les mois de frai du Bar:

Acheter du bar à cette période revient à mettre en danger l'espèce

Soyez responsables:

- Consommez du Bar de ligne uniquement à partir d'avril.

- Jamais de Bars pêchés au filet, reconnaissables aux flancs plus ou moins écaillés.

Lire la suite

NE PAS OUBLIER :

Janvier, février et mars sont les mois de frai du Bar:

Acheter du bar à cette période revient à mettre en danger l'espèce

Soyez responsables:

- Consommez du Bar de ligne uniquement à partir d'avril.

- Jamais de Bars pêchés au filet, reconnaissables aux flancs plus ou moins écaillés.

Fermer


Les oscars 2020 des fossoyeurs de la mer - le 02/01/2021 23:35 par JC

Les oscars 2020 des fossoyeurs de la mer:

Le COVID 21 nous a amené à reporter la cérémonie des oscars 2020 des fossoyeurs de la mer mais les dernières décisions prises par nos dirigeants nous ont donné des arguments solides pour hisser à la place d'honneur des  fossoyeurs de la mer 2020, les pires défenseurs de la ressource marine!

the winner is:

Mme Annick GIRARDIN ministre de la mer, pour les positions qu'elle a courageusement prises à contre courant de toutes les recommandations émises par les nombreuses ONG dénonçant les ravages de la pêche industrielle sur la ressource marine en:

      - se félicitant du lancement du chalutier géant, le SCOMBRUS, de 81 m, traduisant selon elle le dynamisme de la pêche française (en oubliant de préciser que cette unité est sous pavillon hollandais) chalutier géant  capable de pêcher plusieurs dizaines de tonnes par jour dans les eaux déjà largement surexploité du Golfe de Gascogne. On appelle cela une position visionnaire sur l'avenir de la ressource marine

      - Confirmant que la pêche du Bar en 2021 s'effectuera sans limite sur les zones géographiques dont le sanctuaire de ROCHEBONNE qui avait été exclus des zones de pêche en 2020. Quant aux Quotas du Bar, ils seront relevés de 23 % par rapport à 2020! Mme la ministre de la mer  comme la plupart de ses prédécesseurs ( en plein accord avec son discret collègue ministre de l'agriculture Julien Denormandie) se moque dans les grandes largeurs des pêcheurs artisanaux et notamment des métiers de l'hameçon, seuls professionnels qui pratiquent réellement une pêche durable du Bar.

      - Sautant à pied joint sur le jugement capital rendu par le Conseil d'Etat sur la gestion calamiteuse de la pêche au Bar puisque ce dernier vient d'annuler deux arrêtés dont l'un portant sur le régime national de gestion pour la pêche professionnelle du bar européen dans le golfe de Gascogne. Nul doute que cette gaffe d'un ministre devrait logiquement lui coûter son portefeuille mais dans le gouvernement actuel conserver un ministre incompétent est la règle!.

Le challenger reste sans surprise Stéphane TRAVERS, grand copain des représentants du comité national de la pêche qui s'est distingué par  la plus grosse ânerie lancée par un ministre de l'agriculture et de la mer: "La pêche de loisir pêche plus de poissons que la pêche professionnelle, jusqu'à 60 % du total pêché pour la bar"! 

Pas très loin dans ce palmarès arrive l'ancien Directeur Inter régional de la Mer SUD ATLANTIQUE, lequel nous a reçu avec le plus grand sourire mais dont  nos doléances sont restées sans effet (comme on pouvait s'y attendre) mais surtout qui est resté sourd à nos alertes concernant la situation dramatique des populations de TOUTES LES ESPECES GREGAIRES dans toute la zone de l'estuaire de la Gironde. Nous aurons l'occasion d'y revenir car ce problème relevé par tous les pêcheurs de loisir révèle d'une manière évidente le désastre provoqué par l'usage intensif des filets dérivants "courts" depuis près de 20 ans sur les petits fonds de toute cette zone autrefois très poissonneuse.

Naturellement, dans le peloton de tête figure la direction du Parce marin des Pertuis charentais dont la mission affirmée haut est fort est la protection des milieux marins et le développement durable des activités liées à la mer (rire...) comme vous pouvez le lire ICI. Le seul problème est que ledit parc marin n'a jamais pris la moindre décision qui puisse justifier son existence!  D'où notre demande de dissolution de cette coquille vide qui coûte scandaleusement cher  et n'a d'autres buts que de défendre les positions de la pêche industrielle puisque les professionnels de la mer et le comité régional des pêches occupent plus de la moitié des sièges de ce comité "de l'inutile"! Monsieur le premier ministre voici des économies qui seront bienvenues lorsque viendra le moment de payer les dégâts du COVID19 en 2021.

La suite à venir

Le webmaster

Lire la suite

Les oscars 2020 des fossoyeurs de la mer:

Le COVID 21 nous a amené à reporter la cérémonie des oscars 2020 des fossoyeurs de la mer mais les dernières décisions prises par nos dirigeants nous ont donné des arguments solides pour hisser à la place d'honneur des  fossoyeurs de la mer 2020, les pires défenseurs de la ressource marine!

the winner is:

Mme Annick GIRARDIN ministre de la mer, pour les positions qu'elle a courageusement prises à contre courant de toutes les recommandations émises par les nombreuses ONG dénonçant les ravages de la pêche industrielle sur la ressource marine en:

      - se félicitant du lancement du chalutier géant, le SCOMBRUS, de 81 m, traduisant selon elle le dynamisme de la pêche française (en oubliant de préciser que cette unité est sous pavillon hollandais) chalutier géant  capable de pêcher plusieurs dizaines de tonnes par jour dans les eaux déjà largement surexploité du Golfe de Gascogne. On appelle cela une position visionnaire sur l'avenir de la ressource marine

      - Confirmant que la pêche du Bar en 2021 s'effectuera sans limite sur les zones géographiques dont le sanctuaire de ROCHEBONNE qui avait été exclus des zones de pêche en 2020. Quant aux Quotas du Bar, ils seront relevés de 23 % par rapport à 2020! Mme la ministre de la mer  comme la plupart de ses prédécesseurs ( en plein accord avec son discret collègue ministre de l'agriculture Julien Denormandie) se moque dans les grandes largeurs des pêcheurs artisanaux et notamment des métiers de l'hameçon, seuls professionnels qui pratiquent réellement une pêche durable du Bar.

      - Sautant à pied joint sur le jugement capital rendu par le Conseil d'Etat sur la gestion calamiteuse de la pêche au Bar puisque ce dernier vient d'annuler deux arrêtés dont l'un portant sur le régime national de gestion pour la pêche professionnelle du bar européen dans le golfe de Gascogne. Nul doute que cette gaffe d'un ministre devrait logiquement lui coûter son portefeuille mais dans le gouvernement actuel conserver un ministre incompétent est la règle!.

Le challenger reste sans surprise Stéphane TRAVERS, grand copain des représentants du comité national de la pêche qui s'est distingué par  la plus grosse ânerie lancée par un ministre de l'agriculture et de la mer: "La pêche de loisir pêche plus de poissons que la pêche professionnelle, jusqu'à 60 % du total pêché pour la bar"! 

Pas très loin dans ce palmarès arrive l'ancien Directeur Inter régional de la Mer SUD ATLANTIQUE, lequel nous a reçu avec le plus grand sourire mais dont  nos doléances sont restées sans effet (comme on pouvait s'y attendre) mais surtout qui est resté sourd à nos alertes concernant la situation dramatique des populations de TOUTES LES ESPECES GREGAIRES dans toute la zone de l'estuaire de la Gironde. Nous aurons l'occasion d'y revenir car ce problème relevé par tous les pêcheurs de loisir révèle d'une manière évidente le désastre provoqué par l'usage intensif des filets dérivants "courts" depuis près de 20 ans sur les petits fonds de toute cette zone autrefois très poissonneuse.

Naturellement, dans le peloton de tête figure la direction du Parce marin des Pertuis charentais dont la mission affirmée haut est fort est la protection des milieux marins et le développement durable des activités liées à la mer (rire...) comme vous pouvez le lire ICI. Le seul problème est que ledit parc marin n'a jamais pris la moindre décision qui puisse justifier son existence!  D'où notre demande de dissolution de cette coquille vide qui coûte scandaleusement cher  et n'a d'autres buts que de défendre les positions de la pêche industrielle puisque les professionnels de la mer et le comité régional des pêches occupent plus de la moitié des sièges de ce comité "de l'inutile"! Monsieur le premier ministre voici des économies qui seront bienvenues lorsque viendra le moment de payer les dégâts du COVID19 en 2021.

La suite à venir

Le webmaster

Fermer


De l'utilité des PARCS MARINS - le 25/06/2019 22:24 par JC

Les PARCS MARINS, vous connaissez?

Probablement pas ou par hasard au fil d'un article en cinquième page dans un grand quotidien, rubrique, "salon de la mer à Arcachon" au cours duquel le maire de ladite ville cite ledit parc.........juste un entrefilet!

A lire les rares informations qui sont publiées par l'agence de la biodiversité, (autre nébuleuse acrobatique pour occuper quelques milliers de fonctionnaires ) sur le site de ladite agence, on ne trouve pas grand chose, pour ne pas dire RIEN!!  voir ICI 

Si vous arrivez à déchiffrer ce projet (ICI)  ou mieux encore à apprécier ce rapport d'activité ICI   alors vous êtes mûr pour poser candidature dans un ministère! Du bla bla, encore du bla bla mais rien de concret! Or la mer, c'est d'abord DU CONCRET et des actions, pas des paroles!

Nous en reparlerons puisque nous avons bien l'intention de plonger dans cette marmite fumeuse qui semble parfaitement conçue pour servir de "mangeoire" à quelques agents et autres personnalités politiques ou élus locaux derrières lesquels se cache comme toujours le puissant lobby de la pêche industrielle, je veux parler  du "comité régional des pêches" qui oeuvre en sous-main pour  défendre d'abord ses intérêts et bien sûr les pratiques indéfendables de la pêche non durable et de la commercialisation par la face cachée de la criée, hors de toutes statistiques bien entendu et sans contrôle.

Nous en reparlerons bientôt car il faudra bien que cela change et que le comité des pêches comprenne qu'il n'est plus seul à avoir la main sur le bien commun qu'est la ressource halieutique!

Les professionnels veulent du pillage 

et nous nous voulons du durable !

Le webmaster 

Lire la suite

Les PARCS MARINS, vous connaissez?

Probablement pas ou par hasard au fil d'un article en cinquième page dans un grand quotidien, rubrique, "salon de la mer à Arcachon" au cours duquel le maire de ladite ville cite ledit parc.........juste un entrefilet!

A lire les rares informations qui sont publiées par l'agence de la biodiversité, (autre nébuleuse acrobatique pour occuper quelques milliers de fonctionnaires ) sur le site de ladite agence, on ne trouve pas grand chose, pour ne pas dire RIEN!!  voir ICI 

Si vous arrivez à déchiffrer ce projet (ICI)  ou mieux encore à apprécier ce rapport d'activité ICI   alors vous êtes mûr pour poser candidature dans un ministère! Du bla bla, encore du bla bla mais rien de concret! Or la mer, c'est d'abord DU CONCRET et des actions, pas des paroles!

Nous en reparlerons puisque nous avons bien l'intention de plonger dans cette marmite fumeuse qui semble parfaitement conçue pour servir de "mangeoire" à quelques agents et autres personnalités politiques ou élus locaux derrières lesquels se cache comme toujours le puissant lobby de la pêche industrielle, je veux parler  du "comité régional des pêches" qui oeuvre en sous-main pour  défendre d'abord ses intérêts et bien sûr les pratiques indéfendables de la pêche non durable et de la commercialisation par la face cachée de la criée, hors de toutes statistiques bien entendu et sans contrôle.

Nous en reparlerons bientôt car il faudra bien que cela change et que le comité des pêches comprenne qu'il n'est plus seul à avoir la main sur le bien commun qu'est la ressource halieutique!

Les professionnels veulent du pillage 

et nous nous voulons du durable !

Le webmaster 

Fermer


La guerre du bar reprend au 1er janvier

- le 02/12/2018 09:28 par JC

La guerre du bar reprend au 1er janvier!

En effet, la période de frai de ce noble poisson qui se déroule de janvier à fin mars mérite comme pour toutes les espèces d'ailleurs, toutes les précautions d'usage en vertu des grands principes::

1 - On ne pêche pas le poisson en période de frai!

2 - On ne pêche pas le poisson dans les frayères!

3 - On ne pêche pas de poissons immatures

Ceci est valable pour le bar bien entendu mais également pour la sole, la daurade, le maigre et les sparidés en général (sar, griset, marbré etc.)

Alors mobilisez-vous pour informer le grand public, fuyez les étales qui ne respectent pas ces règles et faites le savoir aux poissonniers, aux responsables des étales à poissons et des grandes enseignes.

La campagne 2018 a connu un succès sans précédent et on doit remercier les petits bretons qui l'ont lancé. En raison de la faiblesse des achats, les cours du bar se sont effondrés. Cours trop faibles = désintérêt pour les armateurs qui ne couvrent plus leurs frais de pêche! Un excellent moyen de réduire la pression excessive de la pêche industrielle.

La mer appartient à tous alors mobilisons-nous pour que ses ressources profitent aussi à nos enfants! 

Lire la suite

La guerre du bar reprend au 1er janvier!

En effet, la période de frai de ce noble poisson qui se déroule de janvier à fin mars mérite comme pour toutes les espèces d'ailleurs, toutes les précautions d'usage en vertu des grands principes::

1 - On ne pêche pas le poisson en période de frai!

2 - On ne pêche pas le poisson dans les frayères!

3 - On ne pêche pas de poissons immatures

Ceci est valable pour le bar bien entendu mais également pour la sole, la daurade, le maigre et les sparidés en général (sar, griset, marbré etc.)

Alors mobilisez-vous pour informer le grand public, fuyez les étales qui ne respectent pas ces règles et faites le savoir aux poissonniers, aux responsables des étales à poissons et des grandes enseignes.

La campagne 2018 a connu un succès sans précédent et on doit remercier les petits bretons qui l'ont lancé. En raison de la faiblesse des achats, les cours du bar se sont effondrés. Cours trop faibles = désintérêt pour les armateurs qui ne couvrent plus leurs frais de pêche! Un excellent moyen de réduire la pression excessive de la pêche industrielle.

La mer appartient à tous alors mobilisons-nous pour que ses ressources profitent aussi à nos enfants! 

Fermer


Défense de la ressource à la télé

- le 02/12/2018 09:11 par JC

Ne manquez surtout pas le documentaire intitulé "La bataille de la ressource", ressource marine évidemment. Sujet très bien exploité! Bravo aux réalisateurs Antoine de Changy et Didier laurent!

Film de 25 mn tourné en partie dans l'estuaire de la Gironde et à Rochebonne. Documentaire très bien documenté. 

- sur MyCanal le 2 décembre à 20 h 45

- sur Seasons le 2 décembre 20h05/lundi 3 décembre 18h10/ samedi 8 décembre 12h35

Vous verrez aussi comment un ministre de la pêche, après une importante réunion européenne, rend des comptes aux lobbyistes de la pêche industrielle en sortie de réunion, en pleine nuit donc AVANT d'en rendre compte à son propre ministre de tutelle: le premier ministre. Silence dans les médias ! D'ailleurs avez-vous déjà lu dans les grands quotidiens un article de fond sur l'effondrement de la ressource halieutique? 

Du Lobbying ça? Non: beaucoup plus grave!

Vous êtes étonné que les mesures intelligentes ne soient jamais adoptées ni même proposées pour sauvegarder la ressource mise à mal par ceux qui prétendre puiser (sans retenue) dans la ressource pour "nourrir la planète" ? Regardez "La bataille de la ressource", vous aurez un début de réponse.

Que faut-il attendre d'un tel système complètement gangréné ?

Lire la suite

Ne manquez surtout pas le documentaire intitulé "La bataille de la ressource", ressource marine évidemment. Sujet très bien exploité! Bravo aux réalisateurs Antoine de Changy et Didier laurent!

Film de 25 mn tourné en partie dans l'estuaire de la Gironde et à Rochebonne. Documentaire très bien documenté. 

- sur MyCanal le 2 décembre à 20 h 45

- sur Seasons le 2 décembre 20h05/lundi 3 décembre 18h10/ samedi 8 décembre 12h35

Vous verrez aussi comment un ministre de la pêche, après une importante réunion européenne, rend des comptes aux lobbyistes de la pêche industrielle en sortie de réunion, en pleine nuit donc AVANT d'en rendre compte à son propre ministre de tutelle: le premier ministre. Silence dans les médias ! D'ailleurs avez-vous déjà lu dans les grands quotidiens un article de fond sur l'effondrement de la ressource halieutique? 

Du Lobbying ça? Non: beaucoup plus grave!

Vous êtes étonné que les mesures intelligentes ne soient jamais adoptées ni même proposées pour sauvegarder la ressource mise à mal par ceux qui prétendre puiser (sans retenue) dans la ressource pour "nourrir la planète" ? Regardez "La bataille de la ressource", vous aurez un début de réponse.

Que faut-il attendre d'un tel système complètement gangréné ?

Fermer